Iwona, une opérette électronique

29 Août - 11 Septembre 2016
Iwona, une opérette électronique
Résidence de Françoise Berlanger & Gilbert Nouno

Comment faire d’un drame réelune opérette légère? demandait Gombrowicz. Le projet Iwona tente une réponse contemporaine à sa question, dans la rencontre entre parole théâtrale et composition musicale, mêlant électronique live, instruments acoustiques et voix chantée, dans une proposition scénique où l’idiotie monumentale rejoint le drame le plus pathétique. L'opérette est une fille de l'opéra-comique ayant maltourné, mais les filles qui tournent mal ne sont pas toujours sans agrément proclamait Camille Saint-Saëns. Voilà le genre de projet qui active notre plasticité cérébrale et aiguise notre attention.

Derrière Iwona, il y a Françoise Berlanger, qui depuis plus de douze ans crée des formes sacrées, sacrément audacieuses et d’une exigence impériale, et Gilbert Nouno, qui est compositeur, chercheur, artiste sonore et performeur. Sa musique liée aux arts visuels et aux technologies numériques traverse les frontières de l’écriture et de l’improvisation. Ensemble, ils s’emparent de l’Yvonne, princesse de Bourgogne de Witold Gombrovicz, une pauvre fille sans langage et sans codes, égarée dans un palais pervers avec roi lubrique, reine hystérique et prince problématique.

Galerie Média
Crédits
Avec: Chloé De Grom, Claude Schmitz, Benoit Van Dorslear
Chanteuse: Pauline Claes
Musiciens: Fabian Fiorini, Yuko Fukumae, Jeanne Maisonhaute, Gilbert Nouno
Metteur en scène et auteur: Françoise Berlanger
Dramaturge: Sabine Durand
Technique plateau: Michela Osimo
Compositeur et vidéaste: Gilbert Nouno
Art plastique et scénographie: Marcel Berlanger
Créateur lumière: Rémy Urbain
Directeur technique: Fred Op de Beeck

Une production de La Cerisaie ASBL en coproduction avec le Théâtre la Balsamine et Ars Musica Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles-service du théâtre, de la Chartreuse de Villeneuve lez Avignon – Centre national des écritures du spectacle, de WBT/D,de TEMPO REALE - Centro di Ricerca produzione e Didattica Musicale et de iMAL Center for digital cultures and technology.

Cet opéra a bénéficié de l’aide à l’écriture et à la production de l’association Beaumarchais-SACD et a été créé dans le cadre du projet de co-financement européen FORTeRESse / Eu Collective Plays !