Chris Sugrue: Memory of Form and Matter

16 Septembre - 31 Octobre 2013
Chris Sugrue: Memory of Form and Matter
Résidence de Recherche et de Production

La résidence de Chris à iMAL fait partie du Summer Sessions Talent Development Network, un réseau international de centres d'art et medialabs organisant un programme d'échange de résidences. La résidence de Chris est soutenue par LABoral.

Memory of Form and Matter est une série de sculptures explorant des formes digitales et physiques hybrides. L'oeuvre mêle des structures générées de façon algorithmique ainsi que des simulations et animations numériques.

Les objets en fabrication numérique sont ici les productions statiques, matérielles issues du système digital. Les simulations quant à elles semblent vivantes car elles bougent, mais elles sont éthérées et lumineuses. On pense qu'au début de l'univers, toute la matière se trouvait dans un point de singularité au-dessus d'elle-même. Après plusieurs milliards d'années, la matière change d'état, se remanie et s'étend ; jamais créée ni détruite. Les atomes, auparavant voisins, deviennent des souvenirs passés lointains et millénaires. Du point de vue des sculptures, l'objet a de multiples formes dont certaines sont plus facilement perçues que d'autres.

Dans ses premières expérimentations, le design des objets a été créé par des mouvements programmés en utilisant des simulations physiques. Les mêmes algorithmes de base sont visibles dans la moitié digitale de la sculpture, chacune étant une version de l'autre. Les deux espaces sont séparés physiquement mais sont unis grâce à un miroir transparent. Lorsque l'on regarde l'oeuvre d'une certaine position, les deux mondes sont vus simultanément.

Chris Sugrue présentera le work-in-progress réalisé pendant sa résidence à iMal et parlera de son travail dans les champs de l'art et de la technologie.

Description Technique

Les sculptures sont contruites avec des pièces découpées au laser dont les plans sont générés avec un logiciel développé sous openFrameworks. Les animations algorithmiques en temps réel sont affichées sur un écran LCD placé en face de la sculpture. Entre les deux, il y a un morceau de plexiglass transparent, afin que vu d'un côté, la réflexion de l'écran lcd puisse s'y refléter et qu'elle s'aligne de sorte qu'elle tombe précisément dans l'espace de l'objet. Cet effet (généralement connu sous le nom de Pepper's Ghost) a été utilisé pour la première afin de créer des illusions dans les salles de théâtre.

A propos de Chris Sugrue

Chris Sugrue est une artiste et programmeuse qui développe des installations interactives, des performances audiovisuelles et des interfaces expérimentales. Ses travaux explorent la technologie de façon ludique et curieuse et questionne des sujets tels que la vie artificielle, l'oculométrie et les illusions d'optique.

Elle a exposé dans des festivals et des galeries tels que Ars Electronica, Sónar Festival, Pixel Gallery, Medialab-Prado, Matadero Madrid et La Noche En Blanco Madrid. Sugrue possède un diplôme master de la Parsons School of Design en Beaux-Arts Design et Technologie. Elle a travaillé en tant qu'ingénieur de création au Ars Electronica Futurelab où elle était le développeur d'interaction en chef pour un spectacle de danse interactif stéréoscopique avec l'artiste et chorégraphe Klaus Obermaier. Elle a reçu une bourse d'un an au Eyebeam Art and Technology Center à New York et a enseigné dans la section Design et Technologie à la Parsons School of Design, dans le programme Interface Culture à la Kunstuniversität de Linz en Autriche ainsi que lors de divers workshops en programmation visuelle et créative.

Galerie Média
Crédits

This work was developed during the Summer Sessions residency with the support of LABoral Centro de Arte y Creación Industrial (Gijón, Spain) and iMal, Centre for Digital Cultures and Technologies (Brussels, Belgium).